accueil>realisations>vgm

Réalisations en VGM

Skybolt construit et piloté par Alain Gomez
Alain Gomez pratique la VGM (Voltige grands modèles) depuis 1998. Il nous raconte ses débuts et son parcours dans ce domaine.

retour

 

Ultimate/Extra 260

Skybolt
Extra 260

Déclaration catégorie 2

 

Alain Gomez (alain2.gomez©free.fr) est à votre disposition pour plus d'informations ou pour la réalisation de modèles personnalisés.

Par un simple courriel transmis ph.arnould@laposte.net avec pour objet : "rendre disponible un agrandissement d'image", il est possible d'ajouter un lien vers un agrandissement d'une de ces photos, disponible sur ce site. Le corps du message transmis indiquera l'image souhaitée.




Alain Gomez nous présente l'une de ses dernières réalisations en VGM
En cliquant sur la loupe, une nouvelle fenêtre va s'ouvir avec l'agrandissement de cette image.agrandissement

Ultimate/Extra 260


Avec des ailes provenant d'un Ultimate qui ont été associées à un fuselage d'Extra 260, il a été possible de réaliser ce VGM tout à fait original. Alain Gomez tient à remercier les Autobus Aixois qui l'ont sponsorisé dans cette réalisation.

La fiche technique apparaît dans une fenêtre différente. fiche technique de l'Ultimate + Extra 260.

La fiche technique apparaît dans une fenêtre différente. images en vol de l'Ultimate + Extra 260. Les photos ont été prises en avril 2002

sommaire

Alain Gomez avec son Extra 260 lors de Cap d'Agde en mai 2001
En cliquant sur la loupe, une nouvelle fenêtre va s'ouvir avec l'agrandissement de cette image.agrandissement

L'avion est aux couleurs des Autobus Aixois qui l'ont sponsorisé dans cette réalisation

Alain prépare son modèle lors de la deuxième journée de Cap d'Agde 2001

Extra 260


Voici le texte qui se lisait dans le journal La Provence - édition Vaucluse Sud en juillet 2001. Une copie du journal est téléchargeable en bas de ce texte.

Alain Gomez, jeune tourain, est un maquettiste de grand talent. Son garage et son atelier sont remplis de prototypes de sa création. Depuis 25 ans, cette passion l'habite, passion qui résulte d'un rêve d'enfant, car Alain Gomez désirait faire sa carrière dans l'aviation. Hélas, ne le pouvant pas, il s'est rabattu sur les modèles réduits. Ne pouvant pas voler, il fait voler les engins de sa création.
Pas moins de 85 créations dont cinq dessinées et conçues entièrement par lui, deux bateaux, un voilier, un chalutier, un hélicoptère, le tout équipé de radio-commande sont le fruit de cet amour pour les modèles réduits.
Tous les dimanches de la bonne saison, il pratique des meetings dans toute la région PACA. II a conçu chez lui son atelier pour construire des modèles de plus en plus grands, tel que le Extra 260 qui ne mesure pas moins de 2,40 m. Aidé en cela par son employeur (Les autobus Aixois), il rêve actuellement de construire un biplan de 2,50 m.
Cette passion n'est pas à la portée de tout le monde car elle nécessite des connaissances diverses de dessin, menuiseries, électronique, mécanique, travail de la résine sans compter 1e coût d'un prototype.
Alain Gomez est un sportif accompli qui a fait du parapente et du delta-plane, toujours son rêve de voler ! II fait parti du club "Épervier du Sud-Luberon" Pertuis-Villelaure
Souhaitons à Alain. bonne continuation dans la conception de ses nouveaux modèles et dans la réalisation de tous ses projets.
Si vous êtes intéressés, vous pouvez appelerAlain (alain2.gomez©free.fr) par telephone au 04 90 77 79 86 pour toutes réalisations de modèles personnalisés et parler avec lui de sa grande passion pour les engins volants.

  Telechargement d'un fichier pdf lisible par le logiciel gratuit Acrobat Reader. (141 ko) article paru dans la Provence édition Vaucluse sud le 22 juillet 2001 en page 8.

  La fiche technique apparaît dans une fenêtre différente. Fiche technique de l'Extra 260.

sommaire

Photo à Cap d'Agde en mai 2001
En cliquant sur la loupe, une nouvelle fenêtre va s'ouvir avec l'agrandissement de cette image.agrandissement

Skybolt construit et piloté par Alain Gomez

Skybolt construit et piloté par Alain Gomez

Le Skybolt, un avion de démonstration de catégorie 2


Voilà 10 ans à peu près que je fais des démonstrations en public, et depuis quelque temps je m'aperçois que dans les meetings il y a des avions de plus en plus gros. J'ai alors décidé de laisser les avions de 1.5 m d'envergure de côté pour faire de la catégorie 2.

Faire de la catégorie 2, pas si facile !
I- Il y a les finances,
2- Avoir la place pour construire et stocker les avions,
3- Le transport des avions : "J'ai fabriqué un caisson de 2 m de long sur 1.2 m de large et 0.6 m de haut, installé sur une remorque de moto."
4- Choisir son type de meeting en rapport des pistes (bien dégagées autour pour les approches).

Oui, mais voilà ! Quel avion faire mis à part les "CAP, EXTRA et AUTRES" ? On remarque que les biplans sont rares sur les terrains. C'est pour cela que je vous présente le SKYBOLT, biplan un peu dépassé pour la voltige moderne.
Au départ, je voulais faire un "Super Stearman" de 2 m d'envergure, mais je n'ai pas trouvé de plan (si un modéliste sait où se procurer le plan, merci de me le faire savoir). J'ai écrit à Bob DIVELLY aux U.S.A. pour son kit, la lettre m'est revenue sans réponse.
Le SKYBOLT est un plan RCM d'une envergure de 1.85 m que j'ai agrandi de 7 % environ : l'aile supérieure fait 1.96 m, l'aile inférieure 1.85 m, le fuselage 1.74 m de long. Le tout pour 8.2 kg (8.4 kg avec le kit fumigène).

Que faut-il pour faire de la catégorie 2 ?
On commence par le moteur (plus de 50 cc), un 62 cc est une bonne moyenne pour les avions allant de 1.9 m à 2.5 m d'envergure. Pour ma part, j'ai monté un "titan 62 cc" qui a fait ses preuves.

Les servos (minimum 5 kg au couple)

- 1 par gouverne à la profondeur
- 1 par aileron
- 1 par volet de courbure (s'il y a des volets)
- 1 pour la dérive
- 1 pour l'accélérateur
- 1 double alimentation (pour la sécurité)
- 2 accus
Équipement du SKYBOLT

- profondeur 9303 7.2 kg futaba
- aileron HT 5512 6.5 kg futaba
- dérive 3305 8.5 kg futaba
- accélérateur 3003 3.5 kg futaba
- 1 double alimentation
- 2 accus 1700 mA/h
- récepteur R 118F Futaba
- réservoir essence 750 cc
- réservoir gasoil 700 cc pour le fumigène

Si l'envie de faire de la catégorie 2 vous tente, n'hésitez pas. L'avantage avec les moteurs "essence" est que l'avion ne se salit pas trop. Peut-être un peu cher à l'achat, mais plus économique point de vue carburant et consommation. Une fois votre modèle fini, n'oubliez pas de passer votre catégorie 2 pour les démonstrations dans les meetings.

Pour conclure
Je dirais qu'il y a des modélistes, dans cette catégorie, qui doivent être certainement plus compétents que moi. Dans mon club "EPERVIER du sud Luberon", nous sommes que trois à pratiquer la VGM sur 70 membres environ. Je voulais juste vous donner un aperçu de la catégorie 2.
Voilà ! A bientôt peut-être, sur un terrain, pour une démonstration...
Alain Gomez - alain2.gomez©free.fr

  La fiche technique apparaît dans une fenêtre différente. Fiche technique du Skybolt.

sommaire

déclaration pour un aéromodèle de catégorie 2

Déclaration pour un aéromodèle de catégorie 2



Un aéromodèle de catégorie 2 possède au moins l'une des deux caractéristiques suivantes :
   - une motorisation dont la cylindrée totale est supérieure à 50 cm3,
   - un poids qui est entre 12 et 25 kg. Au-dessus de 25 kg, l'aéromodèle est de catégorie 3.

Téléchargment et affichage d'un fichier pdf. Il est nécessaire de posséder Acrobat Reader dont la licence d'utilisation est gratuite. (27 ko) déclaration à compléter pour la déclaration d'un aéromodèle de catégorie 2.

Voici la démarche pour remplir la déclaration ci-dessus afin d'obtenir l'autorisation pour faire voler un aéromodèle de catégorie 2.

POSTULANT
Le postulant indique ses nom, prénom, adresse et pour un licencié son numéro de licence FFAM, le nom de son association avec son numéro (3020/0347 pour le club Epervier du sud Luberon). Cette déclaration devra être refaite en cas de changement d'adresse.
nota : En cas de vente du modèle, le nouveau propriétaire est tenu d'établir une nouvelle déclaration.

AEROMODELE

NOM DE L'AEROMODELE :
Mettre le type s'il s'agit d'une (ou semi) maquette "CAP 20" "ZLIN 50" - ou son nom "BIG LIFT".

ORIGINE :
Mettre: "Boite de construction de marque xxx" ou "Modèle personnel".
Masse en kg avec une décimale
Cylindrée totale du ou des moteurs en cm 3

MESURES DE SECURITE


DISPOSITIFS DE SECURITE EN CAS DE PERTE DE CONTRÔLE:
Indiquer le type des systèmes de sécurité utilisé (par exemple: double accu, double fréquence, etc.).

PROTECTION DES TIERS
Pour les licenciés, indiquer: FFAM suivi du N° de licence.
Pour les non licenciés FFAM : indiquer le N° du contrat d'assurance et le nom de la compagnie d'assurance.

APTITUDE DU PILOTE
Répondre par oui ou non, si le postulant possède la qualification de pilote de démonstration. Si oui, préciser: la catégorie (1, 2 ou 3), le type de modèle (avion, planeur ou hélicoptère) et l'année d'obtention. (par exemple: 2A93 = catégorie 2, avion, année d'obtention: 93)
Pour les étrangers, une qualification équivalente de leur pays peut être acceptable, par exemple le "Certificate B" pour les Anglais.

OBSERVATIONS
Spécificités du modèle.

VALIDITE


L'attestation de déclaration n'a pas de limite de validité. Elle n'a cependant de valeur qu'accompagnée :
   - de la licence fédérale de l'année pour le pilote du modèle affilié à la FFAM,
   - du contrat d'assurance en état de validité et couvrant clairement l'utilisation du modèle pour le pilote non licencié à la FFAM.
Par contre, si le modèle est détruit, ou si il est vendu, il est demandé d'en avertir la FFAM..

UTILISATION

Ce document sera nécessaire pour faire voler le modèle, même en privé et il sera exigé à toutes les présentations publiques.

En présentations publiques:
Les pilotes licenciés doivent présenter :
   - la licence FFAM, avec la mention "Pilote de Démonstration",
   - la déclaration du modèle,

Les pilotes non licenciés doivent présenter:
   - l'attestation d'assurance, accompagnée de la qualification de "Pilote de Démonstration" ou son équivalent pour les étrangers.

Une fois remplie, la déclaration est à envoyer à la FFAM :

Fédération Française d'AéroModélisme
108 rue SAINT MAUR
75011 PARIS
Tél. : 01 43 55 82 03 - Fax : 01 43 55 79 93

Après enregistrement, la FFAM renvoie une attestation qui sert de justificatif au postulant.

sommaire


Techniques  Annonces  Réalisations  Rencontres  Compétitions
Formation  Infos sur le club  Contacts  Liens

Les questions et les suggestions sont les bienvenues à epervier.sudluberon©free.fr
A bientôt sur les pistes pour de bons vols ...